Vivre dans un espace restreint et flottant


La liberté et les contraintes d’un appartement flottant

De manière générale, vivre dans un appartement flottant offre une immense liberté : crique, port, farniente, sport, découverte culturelle, … et dans l’ordre que l’on veut.

Mais (parce qu’il y a toujours un « mais »), il y a bien des choses sur lesquelles nous n’avons aucune prise… En effet, nous sommes totalement dépendants de la météo, et du bon fonctionnement du voilier.

Si l’itinéraire de parcours se fait donc à priori selon les envies de l’équipage, plusieurs choses peuvent en décider autrement : un imprévu quelconque, la direction et la puissance du vent, qui influent sur la vitesse de navigation, mais aussi sur la possibilité d’entrer ou de sortir d’un port, sur la direction à prendre, …

Tous les programmes que nous vous proposons ne sont donc toujours que des propositions, à mettre en place en fonction de vos envies et de la météo.



La disposition de l’espace restreint

En fonction de votre choix (monocoque ou catamaran), le confort et l’espace changent radicalement, vous trouverez donc ces informations sur les pages correspondantes dans un premier temps, et des articles plus détaillés sont en cours de rédaction.



Vivre en communauté dans un espace restreint

Pour ce qui est de s’organiser dans un espace restreint, le skipper ou l’assistant(e) sont là pour vous guider. Voici cependant quelques informations qui pourront vous rassurer (ou pas).

La première chose à savoir, est que, bien que ce type de séjour force à vivre en communauté dans un espace limité, il est indispensable que chacun puisse avoir des moments plus individuels pour se retrouver et où il est libre de faire ce qu’il veut. Ainsi, sur le voilier, sachez qu’il est possible de se mettre au soleil sur le pont, dans l’eau, dans les fauteuils du cockpit (à l’ombre du bimini ou non), dans les hamacs sur le pont, dans le carré ou dans les chambres à l’intérieur du bateau, … Dans les moments de farniente (en navigation calme et en crique) vous êtes donc libres d’aller où vous voulez et de faire ce que vous voulez (si c’est pas beau ça !) : vous pouvez papoter, lire un livre, écouter votre musique, dormir, …

Cependant, quand la navigation est plus… houleuse disons (ce qui arrive quand le vent monte), il se peut que le capitaine demande à chacun de se rassembler dans le cockpit, autour de la table, et de tout ranger.


Autre moment où le capitaine peut vous demander de stopper vos activités : les manœuvres. Il s’agit d’un moment critique où il a besoin de concentration, et d’une vue et d’un espace dégagé. C’est aussi un moment où, si vous le souhaitez, votre aide est la bienvenue ! Il vous expliquera comment vous pouvez l’aider lors du briefing de début de séjour.


S’organiser dans un espace restreint

Pour la préparation des repas et la vaisselle, chacun met la main à la pâte. On organise généralement des petits groupes qui se chargent un peu de tout. Cependant, c’est au groupe de se mettre d’accord sur son mode d’organisation : si certains préfèrent cuisiner et les autres faire la vaisselle et que cela arran tout le monde, c’est tant mieux ! Autrement, on organise des tournantes pour que ça soit équitable et que cela convienne à chacun.

Etant donné que nous vivons en autonomie sur un voilier, les réserves d’eau et d’électricité ne sont pas inépuisables: à moins de passer en port tous les jours, il faudra donc adopter un mode de vie consciencieux et économe sur l’eau et l’électricité.

Vous avez à disposition le meilleur sèche-linge de tous les temps : le vent bien évidemment! Nous vous mettons des pinces à linge à disposition, qui vous permettent de sécher maillots, essuies etc sur le bastingage.




Line.

© Christal Sailing 2017-2020 - Made by Christian ANNET

Pages utiles

+32(0)478 46 92 33

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle